Pilotage:

"Le pilotage consiste en l'assistance donnée aux capitaines des navires par le pilote maritime pour la conduite des navires à l'entrée et à la sortie des ports, dans les ports, rades et eaux intérieures" (article 171 de l'ordonnance 76/80 du 23/10/1976 portant code maritime algérien).
- "Le pilotage est obligatoire pour tous les navires algériens et étrangers à l'exception de ceux visés à l'article 178 de l'ordonnance 76/80, dans les limites administratives de chaque port" (article 172 de l'ordonnance 76/80 du 23/10/1976 portant code maritime algérien).
- "les zones de pilotage obligatoires sont définies par les règlements d'exploitation des ports algériens"

Le remorquage:

La station de remorquage a pour mission première d'assurer la sécurité du navire, à l'entrée du port, dans le port, en période de mauvais temps et de tout mouvement du navire. elle assure l'assistance des navires en danger dans le port, en rade ou en haute mer.
Dans tous les cas d'entrée, de sortie ou de mouvements des navires, la présence du remorqueur est une obligation.

Le lamanage:

Le lamanage est l'opération accompagnant tout mouvement du navire et consiste en l'amarrage, le désamarrage et le déhalage du navire.
toutes ces actions, les amarreurs, à l'aide du canot d'amarrage sont chargés de les réaliser.

Embarquement et débarquement:

Embarquement:

L'enmbarquement de tout agent à bord de l'une des unités flottantes de l'entreprise doit répondre au conditions suivantes:
- etre inscrit au registre des gens de mer (inscrit maritime).
- etre titulaire d'un fascicule de navigation en cours de validité.
- A cet effet, l'embarquement de l'inscrit maritime se fait par un "bon d'embarquement" signé du directeur de la capitainerie commandant du port et enregistré auprès des services des "gens de mer" (station maritime principale).

Débarquement:

Le débarquement d'un inscrit maritime est dicté par les différentes situations suivantes:
- Départ en congé de détente.
- Départ en formation de longue durée.
- Immobilisation des unités flottantes pour une longue durée : arret technique-carénage etc....
- Cas de maladie.
- Cas disiplinaire.
- Départ en retraite. 
- Démission.
- Licenciement.
- Décès.

La procédure de débarquement d'un inscrit maritime répond au meme par un "bon de débarquement" signé du directeur de la capitainerie, commandant du port et enregistré auprès des services des "gens de mer" (station maritime principale).